Paris- L'Association Ribat Al Fath et la Fondation France-Maroc pour la paix et le développement, ont déroulé, du premier au 5 septembre courant, un programme intense en France en vue de renforcer les relations entre les acteurs économiques de la région du Sahara marocain, et leurs homologues français.

Le développement économique durable des provinces du sud du Royaume a été au centre de Rencontres franco-marocaines à Bordeaux, organisées du premier au 6 septembre courant à l'initiative de la Fondation France Maroc pour la Paix et le Développement Durable et l'Association Ribat Al Fath pour le Développement Durable. Ces rencontres s'inscrivent dans le cadre du partenariat liant les deux associations en vue de la conception et la mise en œuvre de projets de développement dans les provinces du Sud du Maroc.

La faim progresse

11 % de la population mondiale se trouve dans une situation de malnutrition. Les pays touchés par des conflits sont particulièrement concernés. Après une régression régulière pendant plus de dix ans, la faim progresse de nouveau sur notre planète. En 2016, 815 millions de personnes, soit 11 % de la population mondiale, étaient touchées selon un rapport de l'ONU sur la sécurité alimentaire mondiale rendu public vendredi 15 septembre.

Des résidus de pesticides

L'ONG Générations Futures pointe la présence de résidus de pesticides dans des mueslis aux fruits non bio, dans une enquête publiée mardi portant sur quinze échantillons. Générations Futures, spécialisée dans l'étude des dangers liés aux pesticides et aux OGM, affirme que ces mueslis contiennent en moyenne 9,4 résidus de pesticides, dont 5,4 suspectés d'être des perturbateurs endocriniens.

news-imigration-1Les migrants sont priés de verser leur argent à la Suisse si leur pécule dépasse les 1.000 francs suisses lors de leur arrivée, a révélé une chaîne helvète jeudi.

Les réfugiés arrivant en Suisse doivent remettre aux autorités tous les biens pour une valeur supérieure à 1.000 francs suisses (un peu plus de 900 euros) dont ils disposent afin de participer à leur entretien, rapporte la chaîne SFR jeudi.

Des reçus donnés aux migrants.

L'émission "10 vor 10" a montré le reçu qu'un réfugié syrien avait obtenu des autorités helvètes en échange de la moitié de l'argent liquide qui lui restait après avoir payé à des trafiquants le passage de sa famille dans le pays. L'émission montrait également une note d'information sur laquelle était écrit : "si vous possédez des valeurs pour plus de 1.000 francs suisses à votre arrivée au centre de réception, vous devez abandonner ces valeurs financières contre un reçu".