L'événement culturel de l'année (ou du siècle) a ouvert ses portes à Paris. Toutankhamon, le Trésor du Pharaon devrait connaître un succès au moins égal à L'exposition du siècle de 1967 au Petit Palais. La Grande Halle de La Villette a fait les choses en grand, mettant superbement en scène cette nouvelle exposition des trésors de la célébrissime tombe égyptienne découverte en 1922.

Environ 130.000 billets avaient été prévendus sur Internet, une semaine avant le début de l'exposition, ce qui laissait déjà entrevoir un succès magistral. Une immersion colorée dans l'Egypte ancienne, ses divinités et sa mythologie est proposée par le parcours dans les vastes et hautes salles. On est enveloppé dès l'entrée par le sable de la Vallée des rois. 150 pièces sont exposées, dont plus d'une cinquantaine sortent pour la première fois d'Egypte, accompagnés de nombreuses vidéos et de photos, qui montrent les travaux de fouilles, jusqu'à aujourd'hui.

Pendant quatre jours, l'Institut du monde arabe propose la 5e édition de ses Rendez-vous de l'histoire avec un programme riche de près de 50 manifestations. Cultiver un véritable dialogue entre le monde arabe, la France et l'Europe : c'est l'ambition affichée depuis plus de trente ans par l'Institut du monde arabe (IMA) de Paris. Une ambition que reflète la 5e édition des Rendez-vous de l'histoire qui se tient jusqu'à dimanche 15 avril, en partenariat avec La Croix. Historiens, géographes, sociologues ou encore artistes : près de 150 intervenants participeront aux quelque 50 rencontres organisées cette année autour d'une thématique centrale, « Le corps ».

agenda-28Les participants à un colloque sur “les musulmans en Occident : réalités et aspirations” ont tenté, lundi à Assilah, d’établir un diagnostic des conditions d’existence de la communauté musulmane en Occident et de procéder à une évaluation de leur situation, en exposant les diverses opinions quant aux défis, problématiques et difficulté rencontrés par cette communauté.

Les intervenants lors de ce colloque, qui s’inscrit dans le cadre de la 32ème session de l’Université d’été Al-Mouatamid Ibn Abbad à l’occasion du 39ème Moussem culturel international d’Assilah ont également essayé de prospecter l’avenir et d’imaginer des situations et des voies alternatives pour les musulmans dans les sociétés occidentales.

Pour établir un diagnostic général de la situation des musulmans en Occident, il est nécessaire de procéder à des études de suivi, d’analyse et de description à même d’évaluer les défis auxquels ils sont confrontés, a fait observer, dans une allocution à l’ouverture de ce colloque, le secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah, Mohammed Benaissa. Pour M. Benaissa, ce colloque constitue le point de départ d’un chantier intellectuel, eu égard aux points de vue, d’approches et de méthodes pouvant éclairer la voie des musulmans pour leur permettre de vivre dans un environnement sain.