L'administration Trump a durci les lois concernant les immigrés touchant des aides sociales. Donald Trump veut une immigration « au mérite ». Les migrants bénéficiant de prestations sociales, comme des soins subventionnés ou une allocation logement, risquent de se voir désormais refuser la nationalité américaine, selon des nouvelles règles annoncées lundi par le gouvernement américain.

Le ministre de l'Intérieur envisage que ce sujet soit abordé lors du débat annuel promis au Parlement dès septembre. Des quotas! Le mot est lâché. Christophe Castaner a annoncé, ce dimanche, dans le JDD, que le gouvernement était prêt à débattre en septembre avec le Parlement de l'instauration de «quotas» migratoires en France.

Les "villes sanctuaires" sont des communes qui limitent leur coopération avec les agents fédéraux en charge de l'immigration. La Maison Blanche aurait tenté de mettre en place cette mesure à deux reprises au cours des six derniers mois.